Tours, Workshops on Thursday, May 22

See French below

Join us throughout the four days of the conference for walking tours, workshops, and other cultural offerings created for conference participants.  Explore an interest you did not know you had, or attend events that correspond to a research interest.  There is something for everyone!

Sign up early (on the registration site) as spaces are limited.

SOLD OUT!  Mapping Women’s Work Across Cultures And Generations: A Toronto Walking Tour

Cost: $5.00
Date: Thursday May 22, 2014 (Rain or Shine)
Time: 9:30 -11:00 AM
Meeting Location: Outside the main entrance of the Bahen Centre for Information Technology (40 St. George Street, just north of College Street)

Description:  This participatory women’s labour history walking tour of downtown Toronto first acknowledges the Mississauga of New Credit, the aboriginal nation whose ancestral lands the city is built on. The tour, customized for Berkshires attendees, covers sites within easy access from the University of Toronto, and highlights the struggles, gains and losses of women in the city’s labour and feminist movements from the 1850’s up to the present.  The tour focuses on vibrant and committed figures like Emma Goldman, who lived, worked and died in Toronto, and Lily Ilomaki, a Depression-era union organizer with the Workers’ Unity League, which was affiliated with the Communist Party.  But the tour also marks, explores and celebrates the vision of women within unions, education, the arts and other organizations who engaged in community-building and created the seeds of the Canadian educational system and our social safety net. Some of these worked in groups and collectives, and their individual names may be lost. Various historical newcomer “gateway communities,” such as Corktown, St John’s Ward and Spadina Avenue, not only became homes to several waves of immigrants but also the locus of their workplaces, where fierce battles – such as the 1912 strike to support women workers at Eaton’s – for union representation, workers’ rights, equal pay and dignity raged. The tour marks the transformation of the city’s garment industry, from its earliest roots in the Jewish diaspora up to its dismantling through globalization in the 1980s and 1990s, and looks to local and global sources of hope and possibility ahead.

Tour Leaders: Pramila Aggarwal, Tanya Ferguson, JP Hornick, Jennifer Huang, Maureen Hynes, Sue Smith
Requirements:  This is a rain-or-shine event, and participants need to be able to walk or be mobile for 1.5 hours.
Brunch: Participants who wish to join tour leaders for a dim sum brunch in Chinatown after the tour are welcome (at your own expense, which will be modest).  More information will be provided when you arrive for the tour.

SOLD OUT!  Textile Histories: Behind-the-Scenes at the Textile Museum of Canada

Cost: Free
Date:   Thursday May 22, 2014
Time: 10:00 AM – 11:00 AM
Location: Textile Museum of Canada, 55 Centre Avenue (short walk from St. Patrick subway station, 15 minute walk from campus): https://www.textilemuseum.ca/

Join Curators Natalia Nekrassova and Roxane Shaughnessy for a behind-the-scenes tour of the Museum’s textile collection, which includes 13,000 objects from over 200 regions of the world.

A selection of unique textiles from North and Central America; Central, West and South Asia and Europe will be on view. These objects embody the inordinate richness of cultural histories, past and present. Nekrassova and Shaughnessy will discuss the role that these artifacts and women’s traditional practices of hand-making have played in connecting generations, and the connection between everyday lives and global shifts, cultural transformation and historical events.

SOLD OUT! Digital History Workshop 1

Cost: $5.00
Date: Thursday May 22, 2014
Time: 10:00-11:30 AM
Meeting Location:  Gerstein Library, computer lab

Join Natalie Rothman, Associate Professor of History at the University of Toronto for a participant-driven unconference to discuss digital scholarship and its impact on historians, historical studies, and the publics they engage. No technical background or special software required, but bringing your own laptop is highly recommended.

Description:  Digital technology is all-present in our lives, both inside and outside academia. Pundits often tout its profound and transformative impact on how we approach scholarship and scholarly communication, and on the very questions we find worth asking about the past. Yet most historians and history students receive little to no training in the active making and hacking of digital tools, even while recognizing the limitations and ethical problems associated with existing commercial software and scholarly practices. The problem is compounded by the well-noted gender and generational gap in digital literacy.

This workshop aims to foster a productive conversation about the challenges and possibilities of digital history by bringing together practicing digital historians with less tech savvy colleagues for a hands-on, unconference-style workshop, where the agenda will be determined by participants’ interests and unique skills. If you are interested in digital history, have a dream digital project but don’t know how to pursue it, or perhaps have already developed a set of digital resources you’d like to share with others, please join us. No technical background or special equipment (other than your laptop) necessary.  If you’d like to propose specific topics for discussion, if you’re already a practicing digital historian with special expertise, or if you are involved in developing a particular resource you’d like to share, please contact the workshop organizer, Natalie Rothman, by May 1, 2014.

SOLD OUT!  Sexual Representation Collection Exhibit and Archive Tour

Cost: $5.00
Date: Thursday May 22, 2014
Time: 11:00 -12:00 PM
Meeting Location:  University Of Toronto Art Centre (University College Building 15 King’s College Circle)

Description: Have you heard of the Sexual Representation Collection at the University of Toronto? Join us for a guided tour of our first exhibit, “Archiving Sexual Representations: the production, circulation and regulation of pornography and erotic art in North America,” which runs from April 29 to June 29 at the University of Toronto Art Centre.  This tour is especially designed for Berks participants as your opportunity to explore the exhibit as well as our library and archives.  The curator, Nicholas Matte, will introduce you to some of the rich resources we have available to historians and other researchers on this fascinating trip through significant materials often disregarded as overly salacious.

Tour Leader: Nicholas Matte

A Walk Through History: OWHN/RHFO Women’s History Walking Tour

Cost: $5.00
Date: Thursday May 22, 2014
Time: 12:00-1:30 PM (Walking Tour), 1:30-2:30 PM (Reception & Book Signing)
Meeting Location:  Medical Science Building lobby, East Doors, 1 King’s College Circle

Description:  Focusing on the history of women in and around the University of Toronto, this one hour walking tour will highlight women who worked at or attended the university. Many of these women not only paved the path for women to be able to attend universities, but also worked to open doors for women in Canada and beyond to break out of traditional roles. The tour is based on the book, Toronto Women: A Walk Through History, by Pat Staton, founding member of the Ontario Women’s History Network (OWHN/RHFO) and will be followed by a reception and book signing. Organized by the Ontario Women’s History Network/Le réseau d’histoire des femmes en Ontario.

SOLD OUT!  Collecting Contemporary Histories:  Material Reflections on the African Art Canon and Creative Traditions

Cost:  Free
Date: May 22, 2014
Time: 1:00-2:30 PM
Location:  Staff Entrance, Royal Ontario Museum
The staff entrance is accessible off of Queen’s Park — it is on the south side of the Royal Ontario Museum, adjacent to the Museum Subway Station.

Join Dr. Silvia Forni, curator in the Department of World Cultures at the Royal Ontario Museum, for a behind the scenes tour and conversation on the challenges and opportunities connected to building an African art and culture collection today.

Description: The ROM African collection originated as an ethnological collection focused on the ingenuity and creativity of different peoples. Today this collection is an important historical document which reflects past collecting agendas and tradition. the historical value though is mostly a consequence of the time passed since the pieces were collected as the majority of them were contemporary at the time of their acquisition. While the contemporary Africans of the early 20th century could still be museologically framed as “primitive,” this framing is far more problematic today.

This behind the scenes tour will reflect on the opportunities and challenges of collecting African material culture today and it will highlight some of the recent field acquisitions that have enriched the ROM African collection.  The tour will be led by Dr. Silvia Forni, Curator of Anthropology – African Cultures at the Royal Ontario Museum. Silvia’s recent research focuses on the production and market of contemporary traditional African arts and the intersection between this type of production and more universally recognized studio arts, mostly produced in large urban centres.

First Story Toronto Tours – Aboriginal Women

Cost: $25.00
Date: Thursday May 22, 2014
Time: 1:30-4:30 PM
Meeting Location: Native Canadian Centre of Toronto, 16 Spadina Rd
Visit http://www.ncct.on.ca/index.php to find out more.

Description: A bus tour of Toronto from the perspective of Aboriginal women and led by the Aboriginal community organization First Story Toronto. Aboriginal women have been central throughout the history of Aboriginal life in Toronto. This tour will provide passengers with a unique vision of the city highlighting Aboriginal women’s leadership.

SOLD OUT!  Toronto Foodscapes Tour

Cost: $20 – this includes a TTC day pass and small snacks during the tour
Date: Thursday May 22, 2014
Time: 1:30-5:00 PM
Meeting Location: Centre for Diaspora and Transnational Studies, Suite 230, Jackman Humanities Building, 170 St. George St.

Description: For generations people from all over the world have settled in and around Toronto. The demographics have certainly shifted over time but as an urban area that attracts over 100,000 immigrants each year Toronto has a vibrant food scene that reflects the mutually enriching integration of its diverse communities.  Across the city we find immigrant cuisines that have adapted over generations to local produce and staples, increasing availability of non-Western food products to meet the needs of growing newcomer communities, and the transformation of familiar forms into exciting new combinations. Toronto offers a rich ground upon which diasporic communities engage in daily food habits and rituals that express fundamental cultural values, while crossing culinary boundaries fluidly and with great cosmopolitan pride. Questions and practices of cultural distinction, justice, access, locality, production/consumption, and identity converge in this dynamic city. On this tour through talk and taste, we explore the historical dynamics of two of these local foodscapes: Koreatown and Kensington Market.

SOLD OUT!  Together & Apart: A historical walking tour of queer sites of celebration and resistance

Cost: $5.00
Date: Thursday May 22, 2014 (Rain or Shine)
Time: 1:30 -3:30 PM
Meeting Location:  Hart House, 7 Hart House Circle, outside main entrance

Description: Step out into the exuberant and contentious sites of LGBT resistance in downtown Toronto. Come hear about queer activism in the streets and in the bars, about the debates and conflicts between lesbians and gay men, and about the divides of race, class and gender that have marked our movements for change. From pansy boys to fem & butch lesbians and black trans folk, come hear about queer contributions to Toronto’s underground culture and visible street life. Come be a part of honoring LGBT people who rocked our city.  The walking tour will start at 1:30 from Hart House, site of the 1979 Bi-National Lesbian Conference, and end two hours later at Jarvis and Carleton, near the former home of the Lesbian Organization of Toronto and the early office of The Body Politic, Canada’s gay liberation newspaper. Please come prepared to walk. There is a reception at the Canadian Lesbian and Gay Archives (http://www.clga.ca/ ­) at 4pm and we encourage tour participants to come with us to this event.

Tour Leaders: Elise Chenier, Maureen FitzGerald, Amy Gottlieb, Steven Maynard
Co-sponsored by the Canadian Committee on the History of Sexuality

Gender, Prison, Criminalization and Collective Learning: A Workshop Based in Dialogue

Cost: Free
Date:  Thursday May 22, 2014
Time: 2:00-4:00
Location:  Centre for Criminology & Sociolegal Studies, Room 150
14 Queen’s Park Crescent West (Canadiana Building)

This workshop explores questions related to gender and imprisonment…and creative community-building. It brings those who attend into dialogue with members of two groups with direct experiences of time inside prisons for women in Iran and in Canada. The first is a number of former political prisoners from the Middle East who have participated together in artistic projects that speak to their experiences inside Iranian prisons. The second is the Walls to Bridges Collective (W2BC), founded in 2011 by the graduates of the first Inside-Out course held at the Grand Valley Institution, a federal prison in Kitchener, Ontario. (Inside-Out brings incarcerated and non-incarcerated students together in university courses that emphasize dialogue and collaboration.) W2BC works to connect and build bridges by educating, informing and advocating about social justice and education for criminalized women and transpeople. Participants at this workshop will engage in dialogue and exploration, using art and small- and large-group discussions to inspire collective reflection.

Workshop themes:

  • Prison works in multiple ways. One: prison means dislocation and an interruption of family and community connections.  And leaving prison can disrupt relationships formed inside. What are the impacts of these disruptions?
  • How do people in prison and after prison pick up and build artistic and educational projects together?
  • How can art, collective creativity and dialogue-based learning move the walls that sustain the status quo?
  • How can dialogue and creativity open up channels between those who identify as “political prisoners” and those who are or have been ostensibly “non-political” prisoners?

Participants:  Members of The Walls to Bridges Collective; Roshanak Jaberi (dancer/ choreographer); Shahrzad Mojab,  Ontario Institute for Studies in Education (OISE), University of Toronto; Bethany J. Osborne (OISE/UT), Shoshana Pollack, Social Work, Wilfrid Laurier University; Barbara Reid (author/illustrator), Simone Weil Davis, coordinator of Inside-Out Canada (home-based at Wilfrid Laurier University).

Session co-sponsored by the Dean of the Faculty of Social Work and the Dean of the Faculty of Arts, Wilfrid Laurier University.

Wall to Bridges Collective: http://www.wlu.ca/page.php?grp_id=13428&p=24808

TXTilecity: 150 Years of Garment and Fashion Industry in Toronto

Cost: $5
Date: Thursday May 22, 2014
Time: 2:30-4:30 PM (rain or shine)
Meeting Location: Southeast corner of Spadina Avenue and College St

Description:  Presented by the Textile Museum of Canada, TXTilecity is a walking tour guided by docents that is based on http://txtilecity.ca/ and accompanying mobile app (available for Apple, Android and Blackberry devices) that explores the rich history of garment production and the fashion community in Toronto. The tour is based on archival materials, established scholarship, and original interviews conducted over two years. During the tour, participants can use tablet computers to experience video and audio accounts of life on Spadina Avenue throughout the 20th century, told first hand and by descendents of the women and men who lived the dramatic rise and fall of the garment industry in Toronto. Tours last two hours and tablet computers are provided. It is recommended that participants download the TXTilecity app to a mobile device prior to the tour to access additional content.   Visit http://www.textilemuseum.ca/ for more information.

SOLD OUT! Gendered Vessels:  A Tour of the Gardiner Museum’s Ceramics

Cost: $5
Date: Thursday May 22, 2014
Time: 3:00-4:30 PM
Meeting Location: Gardiner Museum

Description: Led by Rachel Gotlieb, Chief Curator and Karine Tsoumis, Curator, this tour through the Gardiner Museum’s permanent collection will highlight objects that raise questions about gender and identity in the history of ceramics from the Renaissance to the present, with a focus on the objects’ production, function or iconography. Visit http://www.gardinermuseum.on.ca/home to find out more about the museum.

NEW!  CONTACT Photography Festival Exhibition Tour

Cost: $5.00
Date: Thursday May 22, 2014
Time: 4:00 – 5:30 PM
Location: Museum of Contemporary Canadian Art (952 Queen St. West)

Description:  Join festival curators for a tour of exhibitions at the Museum of Contemporary Canadian Art, the hub of the Scotiabank CONTACT Photography Festival.  Participants will also visit neighbouring art galleries.

CONTACT is an annual event in May with over 1500 Canadian and international artists and photographers exhibiting at more than 175 venues throughout the Greater Toronto Area.

The 2014 festival highlights the relationship between identity and photography, focusing on images that explore character, nationality, migration, race, class, gender, feminism, sexuality, and masculinity. While some artists create scenes that represent intimate aspects of their lives and those of their subjects, others take a documentary approach to describe shared concerns or provoke calls for action. Each artist emphasizes the power of photographs to influence physical and psychological identification with people, places and things.

For more information about CONTACT visit http://scotiabankcontactphoto.com/


Canadian Lesbian and Gay Archives Reception

Cost:  Free
Date: Thursday May 22, 2014
Time: 4:00-6:00 pm
Location:  34 Isabella Street (near Yonge St. and Bloor St.) Visit http://www.clga.ca/ to found out more.

Description: The Canadian Lesbian and Gay Archives (CLGA), founded in 1973, is one of the largest LGBT archives in the world, with holdings that focus on Canada, North America, and the world. The reception will feature an introduction to the archives, a historical exhibit, and light refreshments. The leaders of the “Together & Apart: A historical walking tour of queer sites of celebration and resistance” walking tour will direct participants to the CLGA (via public transportation). For others, the CLGA is in downtown Toronto and most conference participants will be able to walk to the archives from the University of Toronto campus in about 20 minutes.

Library Workshops – Thursday May 22

Explore the archival collections of the University of Toronto with archivists, librarians and colleagues.  Workshops are created exclusively for conference participants and explore materials that relate to conference themes.

Sign up early as spaces are limited.


SOLD OUT! Women of Faith

Cost: $5.00
Date: Thursday May 22, 2014
Time: 9:00-10:30 AM
Location: Maclean Hunter room, Thomas Fisher Rare Book Library

Join Dr. Pearce Carefoote, Early Books and Manuscripts Librarian, in a discussion of manuscripts from the collection of the Fisher Rare Book Library that address the conference sub-theme of “Politics, Religions/Belief, and Feminisms”.

Description: Although women have been the mainstay of domestic spiritual life in Western society, they have generally been overlooked in the printed record of the religious traditions and denominations they supported. A certain amount of detective work and lateral thinking are often required on the part of researchers who try to identify the influence of women in our patriarchal past. Nevertheless, the evidence of women’s activity in religious life remains in both the manuscript and print collections of our libraries. Using the Fisher resources, this workshop will consider the presence of women of faith throughout Western history under four separate categories: in Scripture; as authors of religious works; as printers of religious texts; and in books specifically directed at their spiritual development. From the Middle Ages through to the twentieth century, these volumes preserve the record of women’s voices and their accomplishments in an area in which they are unjustly, and too often, forgotten.

Women and Education in Ontario

Cost: $5.00
Date:  Thursday, May 22, 2014
Time:  11:00 – 12:30 PM
Location:  OISE Library

Join Pat Serafini, Liaison librarian for Women’s Studies on the St. George Campus in a discussion on the role of OISE’s scholars in pioneering research on the issues of gender equity in education in the province of Ontario, and the trajectory of women’s educational opportunities in the province over the course of the 20th Century.

Description: Women have always been allowed an education in Ontario but rights to higher education and professional education had to be won.  Curriculum and pedagogy were designed by educational administrators, who for the most part were men.  Using resources from the OISE library, this workshop will highlight the pioneering scholars of OISE who have used the prism of feminism to rewrite an inclusive curriculum as well as researching and recording for posterity the journeys women have faced in having access to higher education and the professions in Ontario.

SOLD OUT!  Women in Science and Medicine

Cost: $5.00
Date: Thursday May 22, 2014
Time: 12:00 -1:30 PM
Location: Maclean Hunter room, Thomas Fisher Rare Book Library

Join Philip Oldfield, History of Science and Medicine Librarian in a discussion of manuscripts from the collection of the Fisher Rare Book Library that address the conference sub-theme of “Bodies, Health, Medical Technologies and Science”.

Description: Women have exercised a significant role in the history of both science and medicine.  This workshop will discuss the work of Emilie du Chatelet who is remembered not only for her writings on physics and mathematics, but also as the translator of Newton into French, as well as the work of nineteenth-century women like Mary Somerville and Arabella Buckley, who wrote popular histories of science, in addition to works on original topics, including astronomy, chemistry, and physics.  In the field of botany women made enormous contributions, both as scientists and illustrators. Of the latter group, the Fisher library has strong holdings of the works of Canadian Agnes Dunbar Chamberlin (including her original watercolours), as well as Sara Drake, Mary Booth, Lucy J. Goslee, and the Strickland sisters, Charlotte and Juliana. Marie Curie, the discoverer of radium, is also represented by copies of her original writings published in the periodicals of the day.

Barred from the medical schools of Europe, women have left their mark in two important areas of medicine: obstetrics and nursing, represented by a range of material in the Fisher collections. We will consider manuals on delivery written by several French midwives, including Louise Boursier who raised midwifery from folk medicine to a science with her best-selling works in the early seventeenth century, and Angélique Marguerite Le Boursier du Coudray. In nursing the pioneering efforts of Florence Nightingale and the nurses she trained and encouraged prompted one of the major turning points in the history of patient care.  A series of letters between Miss Nightingale and a Miss Machin discuss the establishment of a nurses’ training school in Montreal, is held at the Fisher Library, and complement the library’s holdings of Florence Nightingale’s Notes on Nursing.

SOLD OUT! Knocking on the Academy’s Door:  Early Female Scholars at the University of Toronto

Cost: $5.00
Date: Thursday May 22, 2014
Time: 3:00-4:30 pm
Meeting Location: Maclean Hunter room, Thomas Fisher Rare Book Library

Join Loryl Macdonald, University Archivist, in a discussion of manuscripts from the collection of the Fisher Rare Book Library that address the conference sub-theme of “Borders, Encounters, Borderlands, Conflict Zones and Memory”.

Description: “It is only a question of time when female under-graduates will be knocking at the door of the University for admission,” wrote William Houston in the 1890 inaugural issue of the University of Toronto student newspaper, The Varsity. While King’s College, the U. of T.’s precursor, first accepted male scholars in 1843, its doors would remain closed to females until 1884. In the meantime, women made some small advances into the academy. In 1877, they were permitted to write end-of-year exams despite being banned from lectures and, in 1881, they began competing for scholarships. Finally, in March 1884, the Ontario legislative assembly passed legislation to admit women to U of T. The University, however, was hardly welcoming of its early co-eds. Female students had no access to a reading room, a residence, library catalogues, or even a women’s washroom. And, while women would increasingly become an important part of university life after their admission in 1884, it was not until 1920 – 36 years later – that Annie Laird and Clara Benson would become the first female professors at the University of Toronto. Using archival sources from the University of Toronto Archives, this workshop will examine the challenges faced by early female members of the University of Toronto academy. Topics will include the first female students, ground-breaking women professors, and the barriers they overcame to gain entry to the academy.

The Depiction of Young Women in Canadian Television

Cost: $5.00
Date: Thursday May 22, 2014
Time: 2:00-3:30 PM
Meeting Location: Media Commons Theatre, 3rd floor of John P. Robarts Library Building

Participate in a discussion of images from the collection of Media Commons that address the conference sub-theme of “Visual, Material, Media Cultures: Print, Image, Object, Sound, Performance”.

Description:   This workshop offers an analysis of one dramatic (and for the period groundbreaking) Canadian series “Ready or Not” (produced by Insight Productions) and its characters. This session will screen a number of sequences from the series.


Visites guidées du jeudi 22 mai 2014

Joignez-vous à nous pendant les quatre jours de la conférence pour des randonnées, des ateliers et d’autres offres culturelles créées exclusivement pour vous tous et toutes qui participez à la conférence.

Découvrez un intérêt  inconnu jusqu’à ce jour. Assistez à des événements qui correspondent à un de vos domaines de recherche. Il y aura quelque chose pour tout le monde !

Inscrivez-vous tôt (sur le site d’inscription) car les places sont limitées.

COMPLET! Cartographie du travail des femmes à travers les cultures et les générations : Une randonnée guidée dans Toronto

Coût: 5,00$
Date: Le jeudi 22 mai 2014 (sans égard à la météo)
Horaire : 9:30-11:00
Lieu de rencontre : Devant l’entrée principale du Bahen Centre for Information Technology (40 rue St. George, juste au nord de la rue College)

Animatrices de la visite: Pramila Aggarwal, Tanya Ferguson, JP Hornick, Jennifer Huang, Maureen Hynes, Sue Smith.

Description: Cette première randonnée interactive sur l’histoire du travail des femmes au centre-ville de Toronto reconnaît d’abord les Mississauga de New Credit, la nation autochtone dont les terres ancestrales accueillent aujourd’hui la ville. La visite, conçue sur mesure pour les participant(e)s à la Berks, comprend des sites d’accès facile à partir du campus de l’Université de Toronto, et met en lumière les luttes, les gains et les pertes des femmes engagées dans les mouvements syndicaux et féministes de la ville des années 1850 jusqu’à nos jours.

La visite est axée sur des figures dynamiques et engagées comme Emma Goldman qui a vécu, travaillé et est décédée à Toronto.

Vous découvrirez aussi Lily Ilomäki, une organisatrice syndicale du temps de la Grande Dépression, membre de la Ligue d’unité ouvrière, qui était affiliée au Parti communiste.

Cette visite guidée souligne, explore et célèbre également la vision des femmes au sein des syndicats, du monde de l’éducation, des arts et des autres organisations ayant collaboré à la construction de la communauté et semé les graines du système éducatif canadien et de notre filet de sécurité sociale. Certaines d’entre eux ont travaillé en groupes et collectifs, et leurs noms peuvent avoir été perdus, oubliés.

Des «communautés de transit» ont accueilli les nouveaux et nouvelles arrivantes : des quartiers comme ceux de Corktown, St. John’s Ward et l’avenue Spadina ont hébergé plusieurs vagues d’immigrants, Ils sont devenus leurs lieux de travail et de violentes luttes – comme la grève de 1912, menée en appui aux travailleuses du magasin Eaton’s, un conflit visant la représentation syndicale, les droits des travailleuses, l’égalité de salaire et le droit à la dignité. La visite marque l’évolution de l’industrie du vêtement torontoise, depuis ses premières racines dans la diaspora juive jusqu’à son démantèlement par la mondialisation dans les années 1980 et 1990. Notre visite se conclura en envisageant des sources locales et mondiales d’espoir et de possibilités à venir.

Exigences: Il s’agit d’un événement qui aura lieu sans égard à la météo, et les participant(e)s doivent être capables de marcher ou d’être mobiles pendant une heure et demie.

Brunch: Les participant(e)s qui souhaitent se joindre aux accompagnatrices pour un brunch de dim sum, à coût modeste, dans le Chinatown après la tournée seront les bienvenu(e)s. Lorsque vous vous inscrivez pour la tournée, veuillez indiquer si vous participerez au dim sum, afin que nous puissions réserver votre place.

COMPLET!  Histoires textiles: Les coulisses du Textile Museum of Canada

Coût: Gratuit
Date:   Le jeudi 22 mai 2014
Horaire: 10:00-11:00
Endroit: Textile Museum of Canada, 55 Centre Avenue (à quelques pas de la station de métro St. Patrick, à 15 minutes de marche du campus): https://www.textilemuseum.ca/

Joignez-vous aux conservatrices Natalia Nekrassova et Roxane Shaughnessy pour une visite guidée des coulisses de la collection de textiles du musée, qui inclut 13 000 artefacts de plus de 200 régions du monde.

On pourra admirer une gamme de tissus exceptionnels, issus des Amériques du Nord et centrale; de l’Asie centrale, occidentale et du Sud, et d’Europe. Ces objets incarnent la richesse extraordinaire des histoires culturelles d’hier et d’aujourd’hui. Mmes Nekrassova et Shaughnessy parleront du rôle de ces artefacts et des pratiques traditionnelles de leur fabrication à la main par les femmes dans le tissage de liens entre les générations, ainsi que de la connexion entre les vies quotidiennes des populations et les transformations survenues à grande échelle, en termes de culture et d’événements historiques.

COMPLET!  Atelier d’histoire numérique

Coût: 5,00 $
Date: Le jeudi 22 mai 2014
Horaire: 10:00-11:30
Lieu de rencontre : Gerstein Library, computer lab

Joignez-vous à Natalie Rothman, professeure agrégée d’histoire à l’Université de Toronto, pour une non-conférence guidée par les participant(e)s à discuter d’érudition numérique et de son impact sur ​​les historien(ne)s, les études historiques et les auditoires concernés. Aucune connaissance technique ou logiciel particulier n’est requis, mais il est fortement recommandé d’apporter votre propre ordinateur portable.

Description: La technologie numérique est omniprésente dans nos vies, à l’intérieur et à l’extérieur du milieu universitaire. Les spécialistes vantent souvent son impact profond et transformateur sur la façon dont nous abordons l’érudition et la communication savante, et sur ​​les questions mêmes que nous trouvons intéressantes à poser au sujet du passé. Pourtant, la plupart des historien(ne)s et des étudiant(e)s en histoire ne reçoivent que peu ou pas de formation dans la création et le piratage des outils numériques, même s’ils et elles reconnaissant les limites ainsi que les problèmes éthiques liés aux logiciels commerciaux existants et aux pratiques savantes. Le problème est aggravé par les fractures bien connues de genre et de générations affectant la culture numérique.

Cet atelier vise à favoriser une conversation productive sur les défis et les possibilités de l’histoire numérique, en réunissant les historien(ne)s numériques avec des collègues moins au fait de ces technologies pour un atelier pratique au style différent d’une conférence, où l’ordre du jour sera déterminé par les intérêts et les compétences propres aux participant(e)s. Si l’histoire numérique vous intéresse, ou que vous avez un projet numérique de rêve, mais ne savez pas comment le mener à terme, ou peut-être avez-vous déjà mis au point un ensemble de ressources numériques que vous aimeriez partager avec d’autres personnes, veuillez vous joindre à nous. Aucune connaissance technique ou équipement spécial (autre que votre ordinateur portable) n’est nécessaire.

Si vous souhaitez proposer des thèmes spécifiques à aborder, si vous pratiquez déjà l’histoire avec une expertise particulière, ou que vous participez au développement d’une ressource que vous souhaitez partager, veuillez contacter l’organisatrice de l’atelier, Natalie Rothman, avant le 1er mai 2014.

COMPLET!  Visite guidée de l’exposition et des archives de représentation sexuelle

Coût: 5,00 $
Date: Le jeudi 22 mai 2014
Horaire: 11:00 -12:00
Lieu de rencontre: University of Toronto Art Centre (University College Building, 15 King’s College Circle) http://www.utac.utoronto.ca/visiting
Accompagnateur: Nicolas Matte

Description: Avez-vous entendu parler de la collection de représentation sexuelle de l’Université de Toronto? Joignez-vous à nous pour une visite guidée de notre première exposition, «Archivage des représentations sexuelles : production, circulation et réglementation de la pornographie et de l’art érotique en Amérique du Nord», qui se tiendra du 29 avril au 29 juin à l’University of Toronto Art Centre. Ce circuit est spécialement conçu pour offrir aux participant(e)s à la Berks comme vous l’occasion de découvrir l’exposition ainsi que notre bibliothèque et nos archives. Le conservateur, Nicolas Matte, vous fera découvrir quelques-unes des riches ressources que nous mettons à la disposition des historien(ne)s et autres chercheur(e)s, au cours de cette visite fascinante de découverte de matériaux importants souvent discrédités comme étant de nature trop salace.

Une promenade à travers l’histoire : Randonnée guidée dans le Réseau d’histoire des femmes de l’Ontario (RHFO/OWHN)

Coût: 5,00 $
Date: Le jeudi 22 mai 2014
Horaire: midi-13:30 (randonnée), 13:30-14:30 (réception et dédicace de livres)
Lieu de rencontre: Hall d’entrée du Medical Science Building, Portes Est, 1 King’s College Circle

Description: Mettant l’accent sur l’histoire des femmes à l’Université de Toronto et dans ses environs, cette randonnée guidée d’une heure rappellera le vécu des femmes qui ont œuvré ou étudié à l’université. Beaucoup de ces femmes ont non seulement ouvert la voie pour permettre à d’autres femmes d’y entrer, mais ont aussi travaillé à ouvrir des portes pour que les femmes puissent sortir de leurs rôles traditionnels au Canada et dans d’autres pays. La visite guidée est basée sur le livre Toronto Women: A Walk Through History, de Pat Staton, membre fondatrice du Réseau d’histoire des femmes de l’Ontario (RHFO /OWHN), et sera suivie d’une réception et d’une séance de dédicaces. Organisée par le Réseau d’histoire des femmes de l’Ontario.

First Story Toronto Tours – Femmes autochtones

Coût: 25,00 $
Date: Le jeudi 22 mai 2014
Horaire: 13:30-16:30
Lieu de rencontre: Native Canadian Centre of Toronto, 16 Spadina Rd
Visitez http://www.ncct.on.ca/index.php pour en savoir plus.

Description: Une visite guidée par autobus de Toronto à partir de la perspective des femmes autochtones et dirigée par l’organisation autochtone First Story Toronto. Les femmes autochtones ont joué un rôle central durant toute l’histoire vécue des Autochtones à Toronto. Cette visite offrira aux passagères et passagers un point de vue exceptionnel sur la ville, soulignant le leadership des femmes autochtones.

Visite guidée Panoramas gustatifs de Toronto

Coût: 20 $ – ce qui inclut un laissez-passer d’un jour pour le réseau de transport en commun TTC et de petites collations pendant la visite
Date: Le jeudi 22 mai 2014
Horaire: 13:30-17:00
Lieu de rencontre: Centre for Diaspora and Transnational Studies, Suite 230, Jackman Humanities Building, 170 rue St. George

Description: Depuis plusieurs générations, des gens de partout dans le monde se sont installés dans et autour de Toronto. Les données démographiques ont certainement changé au fil du temps, mais à titre de métropole qui attire plus de 100 000 immigrants chaque année, Toronto offre une palette gastronomique dynamique, qui reflète l’intégration mutuellement enrichissante de ses diverses communautés.

La ville regorge de cuisines issues de l’immigration qui se sont adaptées au fil des générations pour tirer parti des légumes et viandes locales, tout en rendant disponibles des spécialités alimentaires non occidentales qui répondent aux besoins des communautés croissantes de nouveaux arrivants. Il en résulte une transformation des formes familières en d’excitantes nouvelles combinaisons. Toronto offre un riche terrain sur lequel les communautés diasporiques satisfont à leurs habitudes alimentaires quotidiennes dans une mosaïque de rites qui expriment des valeurs culturelles fondamentales et traversant avec fluidité et fierté les frontières culinaires. La Ville-Reine offre une convergence d’enjeux et de pratiques de distinction culturelle, de justice, d’accès, de localité, de production/consommation et d’identité. Cette visite guidée nous permettra d’explorer par la parole et par le goût la dynamique historique de deux panoramas gustatifs locaux : les quartiers de Koreatown et Kensington Market.

COMPLET!  Ensemble & Distinct(e)s : Une randonnée historique des sites de célébration et de résistance queer

Coût: 5,00 $
Date: Le jeudi 22 mai 2014 (sans égard à la météo)
Horaire : 13:30-15:30
Lieu de rencontre: Hart House, 7 Hart House Circle

Accompagnatrices et accompagnateur du circuit: Elise Chenier, Maureen Fitzgerald, Amy Gottlieb, Steven Maynard

Description: Découvrez à pied les sites exubérants et controversés de résistance LGBT du centre-ville de Toronto. Venez entendre parler de l’activisme queer dans les rues et dans les bars, des débats et conflits entre les lesbiennes et les gais, et des clivages de race, de classe et de genre qui ont marqué nos mouvements pour le changement. Des «folles» aux lesbiennes «butch» et «fem» et aux Blacks trans, venez entendre parler des contributions queer à la culture underground de Toronto et aux aspects visibles du monde de la rue. Venez participer à un hommage aux personnes LGBT qui ont eu un effet galvanisant sur notre ville.

La randonnée débutera à 13:30 en partant de Hart House, lieu de la Conférence lesbienne binationale de 1979, et se terminera deux heures plus tard à l’angle des rues  Jarvis et Carleton, près de l’ancien foyer de la Lesbian Organization of Toronto et des premiers locaux de The Body Politic, le mensuel canadien de libération gaie. Veuillez vous préparer à marcher. Il y aura ensuite, à 16 :00, une réception au bureau des Canadian Lesbian and Gay Archives (http://www.clga.ca/), et nous encourageons les participant(e)s à se joindre à nous pour cet événement.

Activité coparrainée par le Canadian Committee on the History of Sexuality

Genre, prison, criminalisation et apprentissage collectif: Un atelier fondé sur le dialogue

Le jeudi 22 mai 2014
Horaire: 14:00 – 18:00
Coût: Gratuit
Endroit: Centre for Criminology & Sociolegal Studies, Salle 150
14 Queen’s Park Crescent West (Canadiana Building)

Description:

Cet atelier explore les enjeux liés au genre et à l’emprisonnement et le rôle que peut jouer la création en commun dans l’empowerment de personnes ayant été incarcérées. Le dialogue réunira deux groupes ayant une expérience directe du temps passé à l’intérieur de prisons pour femmes en Iran et au Canada. Le premier groupe est composé d’ex-prisonnières politiques originaires du Moyen-Orient qui ont participé ensemble à des projets artistiques reflétant leur vécu dans des prisons iraniennes. Le second est la Walls to Bridges Collective (W2BC), fondée en 2011 par des diplômées de la première formation « Inside-Out » donnée au pénitencier Grand Valley, un établissement fédéral situé à Kitchener, en Ontario. (Inside-Out réunit des personnes qui sont ou non incarcéré-e-s comme élèves de cours universitaires axés sur le dialogue et la coopération.) W2BC cherche à créer des liens et à bâtir des ponts en matière d’éducation, d’information et de promotion de la justice sociale et de l’instruction pour les femmes et trans criminalisées.

L’atelier invite à dialoguer et explorer ces enjeux dans un format Inside-Out, impliquant des échanges en petits et grands groupes assortis d’une réflexion collective. Les questions examinées sont les suivantes :

  • Comment la prison et la criminalisation renforcent-elles ou ébranlent-elles les notions normatives de genre et les interactions entre le genre, la race, la classe et la sexualité?
  • La prison entraîne la dislocation, le stress ou la rupture des liens familiaux et communautaires. Mais quitter la prison peut brouiller des relations formées à l’intérieur. Quels sont les impacts de ces disruptions et qu’est-ce qui peut réparer les collectivités qui affrontent de tels schismes?
  • Comment les personnes vivant dans des établissements carcéraux pour femmes peuvent-elles apprendre et développer des outils de développement artistique et pédagogique et que pouvons-nous tirer de ces processus?
  • Comment l’art, la création collective et des communautés d’apprentissage fondées sur le dialogue peuvent-elles aider des personnes, incarcérées ou non, à faire tomber les murs qui nous divisent et qui maintiennent le statu quo?
  • Comment le dialogue et la créativité peuvent-elles ouvrir des canaux de communication entre des gens qui s’identifient comme « prisonniers politiques » et d’autres qui sont ou ont été ostensiblement « non politiques »?

Participant(e)s:  Membres de la Walls to Bridges Collective; Roshanak Jaberi (danseuse/chorégraphe); Shahrzad Mojab, Institut d’études pédagogiques de l’Ontario (OISE), Université de Toronto; Bethany J. Osborne (OISE/UT), Shoshana Pollack, Travail social, Université Wilfrid Laurier; Barbara Reid (auteure/illustratrice) et Simone Weil Davis, coordinatrice de Inside-Out Canada (basée à l’Université Wilfrid Laurier).

Session coparrainée par les doyens de la Faculté de Travail social et de la Faculté des Arts de l’Université Wilfrid Laurier.

Wall to Bridges Collective: http://www.wlu.ca/page.php?grp_id=13428&p=24808

TXTilecity: 150 ans de l’industrie du vêtement et de la mode à Toronto

Coût: 5 $
Date: Le jeudi 22 mai 2014
Horaire: 14:30-16:30 (sans égard à la météo)
Lieu de rencontre: Coin sud-est de l’avenue Spadina et de la rue College

Joignez-vous à un guide du Textile Museum of Canada en apportant votre téléphone Apple, Android ou BlackBerry (pas obligatoire) pour explorer la riche histoire de la production de vêtements et du monde torontois de la mode.

Description: Présentée par le Textile Museum of Canada, TXTilecity est une randonnée guidée qui est basée sur le site http://txtilecity.ca/ et sur une application d’accompagnement pour téléphone mobile (disponible pour Apple, Android et Blackberry); elle explore la riche histoire de la production de vêtements et du monde torontois de la mode. La randonnée est basée sur des documents d’archives, des études reconnues et des entrevues originales menées sur deux ans. Pendant la visite, les participant(e)s peuvent consulter sur des tablettes informatiques des comptes rendus vidéo et audio de la vie sur l’avenue Spadina tout au long du 20e siècle. Ces informations proviennent des descendant(e)s des hommes et des femmes qui ont vécu la montée et la chute dramatiques de l’industrie du vêtement à Toronto. Ces randonnées durent deux heures et les tablettes informatiques sont fournies. Il est recommandé à celles et ceux qui veulent accéder à du contenu supplémentaire de télécharger l’application TXTilecity sur un téléphone mobile avant la visite. Visitez http://www.textilemuseum.ca/ pour plus de renseignements.

COMPLET!Genre et vaisseaux : visite guidée des céramiques du Musée Gardiner

Coût: 5 $
Date: Le jeudi 22 mai 2014
Horaire: 15:00-16:30
Lieu de rencontre: Gardiner Museum of Ceramic Art

Description: Guidée par Rachel Gotlieb, conservatrice en chef, et par Karine Tsoumis, commissaire, cette visite de la collection permanente du Musée Gardiner mettra en évidence des objets qui interrogent le genre et l’identité dans l’histoire de la céramique, de la Renaissance à nos jours, avec un accent sur la production, la fonction et l’iconographie des objets. Visitez http://www.gardinermuseum.on.ca/home pour en savoir plus sur le musée.

NOUVEAU!  Visite guidée de l’exposition du Festival de la photographie CONTACT

Coût: 5,00$
Date: Le jeudi 22 mai 2014
Horaire: 16:00 – 17:30
Endroit: Museum of Contemporary Canadian Art (952 Queen St. West)

Description:  Joignez-vous aux commissaires du festival pour une visite guidée des expositions du Museum of Contemporary Canadian Art, le moyeu du Festival de photographie Scotiabank CONTACT. On pourra également visiter des galeries d’art voisines.

CONTACT est un événement annuel qui réunit à chaque mois de mai plus de 1500 artistes et photographes de stature internationale, exposant dans plus de 175 lieux de la région du Grand Toronto.

L’édition 2014 du festival met l’accent sur les liens entre l’identité et la photographie, en privilégiant des images qui explorent la personnalité, la nationalité, la migration, la race, la classe, le genre, le féminisme, la sexualité et la masculinité. Si certain(e)s artistes créent des scènes représentant des aspects intimes de leur vie et de celle de leurs sujets, d’autres adoptent une approche documentaire pour décrire des préoccupations communes ou pour lancer des appels à l’action. Chaque artiste mise sur la puissance des photos pour impulser une identification physique et psychologique avec les gens, les lieux et les choses.

Pour plus d’information sur CONTACT, visitez le site http://scotiabankcontactphoto.com/

Réception aux Canadian Lesbian and Gay Archives

Date: Le jeudi 22 mai 2014
Horaire: 16:00-18:00
Lieu: 34 rue Isabella (près de l’intersection des rues Yonge et Bloor)
Visitez http://www.clga.ca/ pour plus de détails.

Description: Les Canadian Lesbian and Gay Archives (CLGA), fondées en 1973, sont l’un des plus importants fonds d’archives LGBT au monde, avec des collections axées sur ​​le Canada, l’Amérique du Nord et le reste du monde. La réception comprendra une introduction aux archives, une exposition historique et des rafraîchissements légers. Les accompagnatrices de la randonnée «Ensemble et Distinct(e)s : une randonnée historique des sites de célébration et de résistance queer» en amèneront les participant(e)s aux CLGA (par transports en commun). Pour les autres, les CLGA sont situées au centre-ville de Toronto et la plupart des participant(e)s à la conférence pourront s’y rendre à pied en 20 minutes environ à partir du campus de l’Université de Toronto.

Ateliers de bibliothèque

Explorez les collections d’archives de l’Université de Toronto avec des archivistes, des bibliothécaires et des collègues. Des ateliers sont créés exclusivement pour les participant(e)s à la conférence et traitent de documents relatifs aux thèmes de la conférence.

Inscrivez-vous tôt car les places sont limitées.


Les femmes et l’éducation en Ontario

Coût: 5,00$
Date: le jeudi 22 mai 2014
Horaire: 11:00-12:30
Lieu: OISE, Bibliothèque

Joignez-vous à Pat Serafini, bibliothécaire de liaison pour les Études sur les femmes au campus St. George, dans une discussion sur le rôle des universitaires de l’institut OISE dans des recherches de pointe consacrées aux questions d’équité entre les sexes. L’échange portera sur le monde ontarien de l’éducation et la trajectoire historique des femmes dans le système pédagogique provincial au cours du 20ème siècle.

Description:  Les femmes ont toujours eu droit à l’instruction en Ontario, mais elles ont dû remporter de haute lutte l’accès à l’enseignement supérieur et à la formation professionnelle. Les programmes et l’enseignement étaient conçus par les administrateurs du système pédagogique, qui étaient pour la plupart des hommes. Fort des ressources de la bibliothèque de l’institut OISE, cet atelier mettra en évidence les chercheures pionnières de l’Institut, qui ont utilisé le prisme du féminisme pour réécrire un curriculum inclusif et pour fouiller et enregistrer pour la postérité les périples qu’ont dû effectuer les femmes pour avoir accès à l’enseignement supérieur et aux professions en Ontario.


COMPLET! Femmes de foi

Coût: 5,00$
Date: Le jeudi 22 mai 2014
Horaire: 9:00-10:30
Lieu: Maclean Hunter Room, Thomas Fisher Rare Book Library

Joignez-vous à M. Pearce Carefoote, bibliothécaire des livres anciens et des manuscrits, dans une discussion au sujet des manuscrits de la collection de la Bibliothèque des livres rares Fisher relatifs au sous-thème de la conférence «Politiques, religions/croyances et féminismes».

Description: Bien que les femmes aient été le pilier de la vie spirituelle domestique dans la société occidentale, elles ont généralement été négligées dans les comptes rendus imprimés des traditions et confessions religieuses qu’elles soutenaient. Il faut souvent une certaine quantité de travail de détective et de pensée latérale aux chercheur(e)s qui tentent d’identifier l’influence des femmes dans notre passé patriarcal. Néanmoins, des preuves de l’activité des femmes dans la vie religieuse demeurent dans les manuscrits et collections d’imprimés de nos bibliothèques. En utilisant les ressources de la bibliothèque Fisher, cet atelier examinera la présence des femmes de foi tout au long de l’histoire occidentale par le biais de quatre catégories distinctes: dans la Bible, comme auteures d’œuvres religieuses, comme transcriptrices de textes sacrés, et dans les livres spécifiquement destinés à leur développement spirituel. Du Moyen Âge au XXe siècle, ces volumes préservent les traces des voix féminines et de leurs réalisations dans un domaine où elles sont trop souvent injustement laissées pour compte.

COMPLET!  Les femmes en sciences et en médecine

Coût: 5,00$
Date: Le jeudi 22 mai 2014
Horaire: 12:00-13:30
Lieu: Maclean Hunter Room, Thomas Fisher Rare Book Library

Joignez-vous à Philip Oldfield, bibliothécaire de l’histoire des sciences et de la médecine, pour discuter des manuscrits de la Thomas Fisher Rare Book Library associés au sous-thème de la conférence «Corps, santé, technologies médicales et sciences».

Description: Les femmes ont exercé un rôle important dans l’histoire de la science et de la médecine. Cet atelier portera sur le travail d’Émilie du Châtelet dont on se souvient non seulement pour ses écrits sur la physique et les mathématiques, mais aussi comme traductrice de Newton en français. On abordera également le travail des femmes du XIXe siècle comme Mary Somerville et Arabella Buckley, qui ont rédigé des histoires populaires de la science, en plus de monographies sur des thèmes originaux, dont l’astronomie, la chimie et la physique. Dans le domaine de la botanique, les femmes ont eu un apport énorme, à titre de scientifiques et d’illustratrices. Parmi ce dernier groupe, la bibliothèque Fisher détient des collections très riches d’œuvres de la Canadienne Agnes Dunbar Chamberlin (y compris les originaux de ses aquarelles), ainsi que de Sara Drake, Mary Booth, Lucy J. Goslee et les sœurs Charlotte et Juliana Strickland. Marie Curie, qui a découvert radium, est également représentée par des copies de ses premiers écrits originaux publiés dans les périodiques de l’époque.

Tenues à l’écart des écoles de médecine de l’Europe, les femmes ont laissé leur marque dans deux domaines importants de la médecine: l’obstétrique et les soins infirmiers, représentés par une série de documents dans les collections de la bibliothèque Fisher. Nous nous pencherons sur des manuels d’accouchement rédigés par plusieurs sages-femmes françaises, dont Louise Boursier qui a élevé la profession de sage-femme du statut de médecine traditionnelle à celui de science avec des œuvres très vendues au début du XVIIe siècle, et Angélique Marguerite Le Boursier du Coudray. Au chapitre des soins, les efforts pionniers de Florence Nightingale et des infirmières qu’elle a formées et encouragées ont contribué à l’un des tournants majeurs de l’histoire des soins aux patients. Une série de lettres échangées entre Florence Nightingale et une Mlle Machin discutent de la création d’un institut de formation en soins infirmiers à Montréal, est conservée à la Bibliothèque Fisher, où elle complète le fonds de la bibliothèque des Notes on Nursing de Florence Nightingale.

COMPLET!Frapper à la porte de l’Université: Premières femmes admises à l’Université de Toronto

Coût: 5,00$
Date: Le jeudi 22 mai 2014
Horaire: 15:00-16:30
Lieu de la réunion : Maclean Hunter Room, Thomas Fisher Rare Book Library

Joignez-vous à Loryl Macdonald, archiviste de l’université, dans un examen des manuscrits de la collection de la Fisher Rare Book Library qui correspondent au sous-thème de la conférence «Frontières, rencontres, régions frontalières, zones de conflit et mémoire».

Description: «Ce n’est qu’une question de temps avant que des étudiantes du premier cycle viennent frapper aux portes de notre université», a écrit au cours des années 1980 William Houston dans le premier numéro du Varsity, le journal étudiant de l’université de Toronto. Alors que King’s College, le précurseur de l’Université de Toronto, a accepté ses premiers universitaires en 1843, ses portes devaient rester fermées aux femmes jusqu’en 1884. Entre-temps, les femmes avaient fait quelques légers progrès dans ce monde. En 1877, elles ont été autorisées à rédiger des examens de fin d’année même si on leur refusait l’accès aux conférences et, en 1881, on leur a accordé le droit de participer aux concours pour les bourses. Enfin, en mars 1884, l’Assemblée législative de l’Ontario a adopté une loi permettant d’admettre des femmes à l’Université de Toronto. Mais l’établissement ne se montra guère accueillant pour ces premières étudiantes. Celles-ci n’avaient accès ni à une salle de lecture, ni à une résidence, ni aux catalogues des bibliothèques, ni même à des toilettes pour femmes. Et, tandis que les femmes allaient occuper une place de plus en plus importante de la vie universitaire après leur admission en 1884, ce n’est qu’en 1920 – 36 ans plus tard – qu’Annie Laird et Clara Benson sont devenues les premières professeures de l’Université de Toronto. Utilisant des sources d’archives de l’Université de Toronto, cet atelier se penchera sur les défis rencontrés par les premières universitaires. Les sujets abordés comprendront les premières élèves, les premières enseignantes à s’imposer et les obstacles qu’elles ont surmontés pour passer les portes de l’Université de Toronto.

La représentation des jeunes femmes à la télévision canadienne

Coût: 5,00$
Date: Le jeudi 22 mai 2014
Horaire: 14:00-15:30
Lieu de la réunion: Media Commons Theatre, au 3ème étage du John P. Robarts Library Building

Participez à une discussion sur les images de la médiathèque universitaire qui correspondent au sous-thème de la conférence «Cultures visuelles, matérielles et médiatiques: imprimé, image, objet, son, performance».

Description: Cet atelier propose une analyse d’une télésérie dramatique (à caractère révolutionnaire pour son époque) «Ready or Not» (produite par Insight Productions) et de ses personnages. Cette séance comprendra le visionnement de quelques séquences de la série.

%d bloggers like this: